Catégories
Referencement

Test de #1 Bulk Pagerank Checker

#1 Bulk PageRank Checker

Avant de commencer cet article, bonne et heureuse année à tous. Aujourd’hui je vais vous présenter un soft qui permet de faire du check de pagerank en masse. Vous vous doutez bien que puisqu’il ne fait que ça, les fonctionnalités sont plus avancées que ses homologues couteaux suisses.

Scrapebox le fait, pourquoi un soft en plus ?

En effet, Scrapebox le fait, même très bien, mais la gestion des proxies sur de très gros volumes est pourrie. Il me fallait donc un soft qui puisse traiter de gros volumes d’urls, sans s’arrêter en route parce que les proxies sont cramés. La version gratuite de #1 Bulk Pagerank Checker étant très satisfaisant, je me suis lancé pour tester la version payante.

#1 Bulk Pagerank Checker en détails

– Premier lancement du soft, interface super simple, pas besoin de chercher dans tous les sens. C’est parfait.
#1 Bulk PageRank Checker - Start

– Au niveau des options, il y a absolument tout ce qu’il faut. Le nombre de connexions simultanées, le timeout, s’arrêter si google bloque l’IP,
sauvegarder uniquement les urls ayant un PR supérieur au PR souhaité. Je vous laisse jeter un oeil au screen pour vous faire une idée.
[box type= »warning »]Avant de tester directement la bête, pensez a modifier une option, sinon vous aurez des surprises [/box]
 #1 Bulk PageRank Checker Options

– Dans les options d’enregistrement, on peut choisir de sauvegarder les urls en fonctions de leur PR, et ça c’est pas mal !!
#1 Bulk PR Checker - Save Options

– Le résultat en un coup d’oeil avec les statistiques sur les PR trouvés.
#1 Bulk PR Checker - Output

Pour l’exemple, je n’ai pas pris une grosse liste d’urls, mais vous pouvez constater que 5727 urls en 7 minutes, c’est plus que correct.
Pour info, je traite environ 65k urls/heure.

– Et le super bonus, parce que je suis un mec sympa, la regex Notepad++ qui va vous permettre de rendre la liste de #1 Bulk PageRank Checker commestible par Scrapebox. Attention, cette regex n’est valable que si vous ne faites pas le check du Fake PR !!
Notepad++ regex for #1 Bulk PR Checker
Pour ceux qui ont vraiment la flemme on cherche :

^(\d),Unverified,(.*)$

et on remplace par :

\2|\1

Ce qu’il faut retenir de #1 Bulk Pagerank Checker

[box type= »info »]
– Simplicité de prise en main
– Peut fonctionner avec ou sans proxies
– Permet de traiter du gros volume
– Statistiques des PR en live, possibilité de checker les Fake PR
– Possibilité de sauver votre liste par PR !! (un fichier pour les PR6, un pour les PR5, …)
[/box]

[box type= »warning »]
– Il vous faudra Scrapebox ou un scraper homemade
– Quand même un peu cher pour juste checker du PR
– Un traitement est nécessaire sur l’output afin de l’importer dans Scrapebox.
[/box]

Le soft coûte à la base 95$, mais vous bénéficiez d’une remise de 20$ pour le mois de Janvier (qui était déjà valable en Décembre au passage, mais c’est la mode aux States). Ce qui vous fait 75$ soit 61,17€ H.T.. Pensez à virer leur option de merde de « Extended Download Service » sinon 7,95€ s’ajouteront par magie.
Pour essayer ou acheter le soft, c’est par ici : #1 Bulk Pagerank Checker. Je touche 250$ par vente, donc soyez cool 😉

Crédits : #1 Bulk PageRank Checker

8 réponses sur « Test de #1 Bulk Pagerank Checker »

Très sympa pour ceux qui n’ont pas ScrapeBox. En revanche, attention à l’utilisation sans proxies. Google est assez chatouilleux sur le crawl du PR en masse.

Euh… c’est plus cher que Scrapebox et ça en fait 1000 fois moins ?

En plus du check de PR sans gestion des proxys, c’est un peu compliqué.

J’ai raté quelque chose ?

@Magicyoyo
Je suis aussi refractaire aux softs payants, mais il me fallait ce tool rapidement 😉

@Watussi
Regarde bien le deuxième screen, la partie de droite est entièrement consacrée à la gestion des connexions. Tu pourras voir que j’utilise des private proxies (10 pour être précis) et qu’aucun n’a été cramé sur un check de + 100k urls. Tu pourras aussi voir que tu peux l’utiliser avec un de leur script que tu poses sur plusieurs serveurs.
Bien sur qu’il fait moins que Scrapebox, c’est ce que je dis dans la conclusion, mais pour le taff que je lui demande de faire, il le fait beaucoup mieux et plus rapidement, c’est tout.
Il faut garder a l’esprit que c’est un checker de PR en masse, donc pour traiter de gros volumes d’urls, la ou Scrapebox a ses limites.

Cet utilitaire est plus performant si on installe un proxy dans son système d’exploitation.

C’est exactement ce que je cherchais ! Et hop un nouveau soft très au point à ajouter à ma liste de commandes !

Je le trouve un peu cher mais je dois dire qu’il est rentable 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *